Programme des cours 2024-2025
ATTENTION : version 2023-2024 de l'engagement pédagogique
BBMV3060-1  
Radioprotection, Radioprotection
Durée :
24h Th
Nombre de crédits :
Bachelier : technologue de laboratoire médical2
Nom du professeur :
Régine PIRLOT
Coordinateur(s) :
Régine PIRLOT
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au deuxième quadrimestre
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Le cours vise à présenter les aspects généraux de la radioprotection et les aspects particuliers aux services d'imageries diagnostiques et de thérapies, particulièrement en médecine nucléaire, utilisant les rayonnements ionisants.
 
En Belgique, depuis la publication au Moniteur de l'Arrêté Royal datant du 20 juillet 2001,"
AR portant Règlement Général de la Protection de la population, des travailleurs et de l'environnement contre le danger des Rayonnements Ionisants" (RGPRI), le personnel médical susceptible de délivrer de la dose de rayonnement ionisant aux patients, doit avoir reçu une formation en radioprotection, dans le but premier de ne pas nuire au patient et également dans le but de se protéger efficacement et de protéger l'équipe médicale contre les dangers des RI. Cette formation est agréée par l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN). Le RGPRI a été régulièrement modifié et le chapitre 6 relatif à la  protection du patient et à la formation des personnels de santé a été transféré dans l'AR du 13 février 2020 (Moniteur Belge du 20 février 2020). Arrêté royal relatif aux expositions médicales et aux expositions à des fins d'imagerie non médicale avec des équipements radiologiques médicaux

 
Cette formation doit comporter un enseignement de base en radioprotection de 50h minimum et un enseignement spécifique pour la médecine nucléaire d'au moins 10h. A l'issue de cette formation, pour les aspects de radioprotection, les diplômés "bachelier technologue de
laboratoire médical" reçoivent un certificat leur permettant notamment de travailler légalement dans un service de médecine nucléaire (préparer, manipuler, administrer des produits radioisotopiques).
 
L'ensemble de la formation en radioprotection vise à préparer les futures personnes professionnellement exposées (PPE), à faire face aux risques radiologiques et à exercer leurs responsabilités pour la protection des différentes parties prenantes impliquées dans le milieu professionnel et pour la protection du patient.


Contenu

- Les organismes actifs en radioprotection : du niveau international au niveau national

- Les principes de base de la radioprotection

- Législation belge sur la radioprotection - radioprotection des PPE, des patients, des personnes participant au soutien et au réconfort

- Révision de la physique des rayonnements ionisants, production, interaction particule/rayonnement matière

- Les applications des rayonnements ionisants en médecine

  • Imagerie par RX : tube, spectre des RX, filtre des RX, kV, mAs, image radiologique
  • Imagerie en médecine nucléaire
- Les grandeurs et les unités en radioprotection et exercices - doses et unités de doses
 
- La détection des rayonnements ionisants

- Dosimètrie des PPE, des patients, des personnes participant au soutien et au réconfort
 
- Les effets biologiques des rayonnements ionisants
 
-  Origine du rayonnement et inventaire des expositions humaines - Estimation des risques
 
- Les mesures d'urgence en cas d'exposition
 
- Les incidents et les accidents d'exposition - Le plan d'urgence en Belgique
 
- Les déchets radioactifs
 
- La radioprotection du fœtus et du jeune enfant

- Assurance qualité et conrôle de qualité (S Lichtherte)

- Radioprotection en radiothérapie - utilisation de fortes doses (G Coussement)

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
 

-Connaitre l'organisation de la radioprotection et les piliers de base qui sous-tendent cette organisation.

-Expliquer les moyens de production des RI.

-Définir les différentes notions de doses, d'indicateurs dosimétriques, de zones à risque, les organismes organisant la radioprotection.

-Evaluer la dose efficace, une activité, une épaisseur d'écran.

-Connaître les niveaux de référence diagnostiques en médecine nucléaire pour pouvoir adapter sa pratique.

-Mettre en œuvre, pour les différents partenaires (le patient, les personnes participant au soutien et au réconfort du patient, soi-même, l'équipe médicale et le public), les règles et pratiques de radioprotection efficacement, avec précision et en toute sécurité en fonction des cadres juridiques, éthiques, professionnels, des standards/SOP/guides/directives/règlements.

-Apprécier régulièrement les risques présentés par les situations nécessitant un recours aux rayons ionisants, en particulier aux sources non scellées, et tenir compte des aspects structurels et environnementaux du lieu dans lequel se déroulent les investigations ou traitements.

-Reconnaître les limites de son champ de compétence en matière de radioprotection et demander conseil en conséquence.

-Informer les différents partenaires (patients, les personnes participant au soutien et au réconfort du patient, personnel, public) sur les risques et les effets des radiations ionisantes liés aux investigations et traitements radiologiques.

-Appliquer les procédures de traçabilité des doses délivrées et indicateurs de doses.

-Mettre en œuvre les mesures de sécurité à prendre en cas d'incident ou d'accident de contamination radioactive.

-Appliquer les procédures de gestion des radionucléides de leur réception à leur élimination.

 

Compétence(s) - Capacité(s):


C1 - S'impliquer dans sa formation et dans la construction de son identité professionnelle
CA1.A -Participer activement à l'actualisation de ses connaissances et de ses acquis professionnels
CA1.C -Développer ses aptitudes d'analyse, de curiosité intellectuelle et de responsabilité
CA1.F -Exercer son raisonnement scientifique


C2 - Prendre en compte les dimensions déontologiques, éthiques, légales et réglementaires
CA2.C -Respecter la législation et les réglementations


C3 - Gérer (ou participer à la gestion) les ressources humaines, matérielles et administratives
CA3.D -Respecter les normes, les procédures et les codes de bonne pratique


C6 - Pratiquer les activités spécifiques au domaine des sciences biomédicales
CA6.D -Appliquer les normes de sécurité et de prévention dans les laboratoires biomédicaux
CA6.E -Préparer et administrer des produits radioisotopiques dans un but d'investigation ou de thérapie (in vivo/in vitro)

 
Acquis d'apprentissage(s) terminaux visé(s):

- Aat 01 - développer de façon active et autonome son identité professionnelle, ses savoirs, savoir-faire et savoir être en prenant en compte les enjeux sociétaux.

- Aat 02 - adopter un comportement responsable et respectueux de toute forme de vie et dans tout aspect lié à sa pratique, en intégrant les recommandations éthiques, déontologiques et normatives en vigueur.

- Aat 10 - Réaliser la préparation, l'exécution et la lecture des tests fonctionnels, y compris en utilisant in vivo et in vitro des radioisotopes.
Savoirs et compétences prérequis :
BBMV1040-1 Physique 1
BBMV1100-1 Physique 2 et électronique
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
  • Exposé magistral et séminaires : 20h
  • Visite d'un service de radioprotection (dans la mesure des possibilités organisationnelles)
  • Laboratoire de médecine nucléaire : 4h
Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride) :
  • Exposé magistral en présentiel. Certains séminaires peuvent se donner en distanciel.
  • Visite d'un service de radioprotection (dans la mesure des possibilités organisationnelles)
  • Laboratoire de médecine nucléaire en présentiel ou en simulation.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Support(s):



  • Diaporama du cours théorique disponible sur la plateforme pédagogique. 
Référence(s):
Livres disponibles à la bibliothèque



  • Manuel pratique de radioprotection. D.-J. Gambini, R. Granier. Editions LAVOISIER, 2007. ISBN : 978-2-7430-0959-5 (3ème édition).
  • Radioprotection en milieu médical : Principes et mise en pratique. Y-S Cordoliani Ed. Elsevier Masson, 2014. ISBN : 9782294739828 (3ème édition)
WEB



  • Les références sont disponibles dans le diaporama introductif.
  • Les références sont régulièrement modifiées et sont présentées en détails au premier cours.
  • La principale référence étant celle du site officiel de l'agence fédérale de contrôle nucléaire, régulièrement actualisé. https://afcn.fgov.be/fr
Modalités d'évaluation et critères :
Responsable de l'évaluation: PIRLOT Régine
 
Langue de l'évaluation: Français
 
Mode d'évaluation: Examen écrit, Evaluation continue

 
Pondération des évaluations :


Pour les sessions d'examen de fin de 2ème quadrimestre (juin) au terme du Q2 et de fin de 3ème quadrimestre (août-septembre) au terme du Q3.


La note finale de l'UE est calculée via une moyenne arithmétique pondérée.





  • 15% d'évaluation continue
  • 85 % : Examen écrit sur les cours théoriques et les séminaires présentés par les experts invités : questions théoriques ouvertes ou sous formes de QCM sur les différentes notions vues

La note d'évaluation continue est non représentable, elle reste acquise en septembre

[Extrait du RGE]
L'étudiant qui ne participe pas assidûment aux activités d'enseignement peut se voir refuser la participation aux épreuves.
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
Si ces activités se déroulent en présentiel :

- Port du dosimètre obligatoire pour la participation à la visite d'un service de radioprotection.

- Port du dosimètre et du tablier de laboratoire obligatoire pour la participation au laboratoire de radiopharmacie.

Le dosimètre est fourni par la HE.
La présence à ces activités est obligatoire.
Contacts :
regine.pirlot@vinci.be